Finis les problèmes digestifs avec l’Ayurveda ! Constipation, ballonnement, brûlure d’estomac…

Le système digestif est au coeur de notre corps et au coeur de nos soucis. Il relie nos jambes à notre coeur. Pour l’Ayurveda, il est le premier à être bouleversé avant que des maux ne se déclarent dans notre métabolisme. 

Cela prend du temps de l’écouter. Et puis un jour, on l’écoute et on comprend qu’il fonctionne mal. De la constipation, des ballonnements, des flatulences, des brûlures d’estomac ! Ce mauvais fonctionnement diminue notre énergie au quotidien. 

Quand on comprend que tout vient de lui, on prend le temps de l’écouter et de s’en occuper ! 

Je vais vous expliquer comment il fonctionne pour l’Ayurveda, comment il se déséquilibre et comment le rééquilibrer ! 

Définition du feu digestif selon l’Ayurveda : 

Le feu digestif est appelé « AGNI » en sanskrit. Il représente le feu de la transformation, le feu de la vie. Il est composé essentiellement de l’élément Feu, Tejas. Il a pour mission de transformer les aliments en nutriment mais aussi de transformer nos émotions et de nous aider à faire face aux événements du quotidien. 

Enfant, notre feu digestif est fort mais il va diminuer tout au long de notre vie.

« De la puissance du feu digestif découle la force, la santé, l’espérance de vie et le souffle vital (prâna) »

Charaka Samhita – Section I, chapitre XXVII)

Pour évaluer la force de notre feu digestif, il est important de regarder notre appétit ! Nous avons tous un feu digestif différent.  En effet, il est influencé par notre constitution de naissance.  En fonction de notre constitution de naissance, nous devons faire avec le feu digestif qui nous ait attribué et limiter ses déséquilibres ! Si tu veux connaitre ta constitution de naissance, tu peux aller voir cet article sur les 3 doshas !

Voici un descriptif du feu digestif en fonction des constitutions de naissance :

Qu’est ce qui peut déséquilibrer ton feu digestif ?

Agni, situé dans le système digestif, est souvent perturbé. Il est déséquilibré par différents facteurs : 

Les Doshas : Vata, Pitta, Kapha ont un impact sur son fonctionnement. Lorsqu’ils se déséquilibrent, ils vont aller impacter le rythme du feu digestif et causer divers troubles. 

  • les troubles liés à Vata : Constipation, les ballonnements, les flatulences et gazs
  • les troubles liés à Pitta : la diarrhée, les brûlures d’estomac, les remontés acides
  • les troubles liés à Kapha : la constipation, la lourdeur digestive, un appétit faible
Les troubles du système digestif selon l’ayurveda et les doshas – Vedavie

Les événement de la vie et les émotions : Un feu digestif faible est souvent lié à ce que nous vivons. Un deuil va ralentir et affaiblir notre feu digestif. A l’inverse, des émotions de joies, d’amour, de partage vont contribuer à l’augmenter. Ainsi, en écoutant notre appétit, cela permet de voir comment nous avons vécu un évènement ! Avec cette prise de recul, tu peux donc prendre les choses en main et essayer d’activer ce feu digestif affaibli. Il est important de l’écouter le plus souvent possible pour le stimuler et éviter q’il ne s’affaiblisse trop ! 

Le stress : Pour certains, le stress, coupe l’appétit, pour d’autres il l’augmente ! Le stress augmente souvent VATA qui va par conséquent soit attiser le feu digestif, soit l’éteindre, ce qui explique l’effet !

L’âge à une grande influence sur la force de Agni : Enfant, notre capacité digestive est au top. Forte et puissante, nous digérons facilement tout. Les enfants ont d’ailleurs une grande capacité de résilience face aux émotions et au traumatisme. Mais plus on vieillit, plus Agni fonctionne lentement et a tendance à s’affaiblir. A l âge adulte, il reste puissant selon les individus mais il est nécessaire de l’entretenir en fonction des aléas de la vie pour le maintenir. Les personnes âgées ont un feu digestif plus faible qui nécessite un entretien de chaque instant; tout cela dépend bien sûr de chaque individu.

Les saisons : Et oui, notre capacité digestive va varier en fonction des températures. L’hiver, Agni est à son summum. Il est plus fort et fonctionne généralement bien. Le froid puise dans nos métabolismes et stimule le feu digestif qui fonctionne bien pour transformer les aliments en nutriments nécessaire pour affronter le froid. Le printemps voit le dosha Kapha augmenter et le feu digestif légèrement s’affaiblir. L’été est la saison où le feu digestif est le plus faible. Les fortes chaleurs ont tendance à nous couper l’appétit. L’automne, Agni reprend de la vigueur pour affronter le froid.

On vit souvent avec ses désagréments que nous avons tendance à oublier et refouler. Mais quelles sont les conséquences réelles sur le long terme de ces troubles du système digestif ? 

Quelles sont les conséquences de ce mauvais fonctionnement ? 

Un feu digestif déséquilibré va avoir des conséquences à différents niveaux : 

  • La mauvaise transformation des aliments qui vont stagner dans le système digestif et contribuer à acidifier l’organisme. 

Conséquence : acidification du système digestif. Si vous avez déjà bcp de Pitta, cela risque de l’augmenter ! De plus une mauvaise assimilation des aliments contribue à diminuer notre énergie.

  • La création de toxines : La mauvaise transformation des aliments dans le système digestif ne permet pas de transformer tous les aliments et crée ainsi des toxines !

Conséquence : les toxines vont être assimilée dans l’organisme et elles vont aller se loger dans les endroits faibles du corps, créant à terme des troubles divers : baisse d énergie, fatigue, lassitude… !

  • Mauvaise gestion des émotions. Agni transforme tout. Un système digestif qui fonctionne bien va permettre de mieux digérer chaque événement de sa vie.

Conséquence : A long terme, nous allons moins  biens gérer et digérer nos émotions. Ceci va contribuer à ancrer les émotions négatives dans notre corps subtil.

Comment évaluer ton feu digestif ?

Il est donc important d’évaluer, de questionner son système digestif pour en prendre soin. Voici donc la marche à suivre pour savoir un peu où tu en es !

3 questions clé à se poser :

  • As tu de l’appétit ?
  • As tu des troubles notoires : constipation, ballonnement … ?
  • As tu de l’énergie ?

L’Appétit est le premier indicateur à prendre en compte et que tu dois essayer de réguler le plus vite possible. En effet, une perte d’appétit est le signe que ton feu digestif s’affaiblit. En le laissant s’affaiblir, tu risque de créer des toxines qui vont aller ankyloser ton corps et diminuer ton énergie ! En parallèle, il est possible que tes doshas se dérèglent et provoquent des troubles : constipation, diarrhée, ballonnements !

Conseils pour réguler son appétit en fonction de ses doshas

Lors d’une baisse d’appétit, tu peux essayer de l’augmenter en te préparant un peu de Buttermilk. Cette boisson ayurvédique a pour vertu de stimuler Agni et de l’augmenter :

Mixer un yaourt avec six fois son volume en eau. Fouettez jusqu’à l’obtention d’une mousse. Y ajouter les épices équilibrantes en fonction de tes doshas :

Vata : cumin, gingembre frais et sec, poivre, cardamome

Pitta : coriandre, cardamome, rose,

Kapha : gingembre frais et sec, graine de moutarde

Réservez au frigo et consommez régulièrement dans la journée

Si tu as un feu digestif de type Vata c’est dire un petit appétit, irrégulier et que tu as tendance à manger plus de trois fois par jour ( grignotage compris ): 

  • Introduire de la régularité : essayer de manger à heure régulière en évitant de sauter des repas 
  • Boire avant chaque repas une infusion de gingembre frais pour activer ton feu digestif et te donner de l’appétit 
  • Manger chaud et cuit à tous les repas, exit les crudités !
  • Prise de recul sur l’évènement qui aurait causé ta baisse d’appétit !

Si tu as un feu digestif fort et régulier typique des pitta, RAS ! Tu as de la chance. Ton feu digestif est fort et fonctionne bien !

Si tu as un feu digestif faible avec peu d’appétit et que tu prends facilement du poids, tu es de type Kapha

  • Avant chaque repas, manger du gingembre frais râpé, trempé dans du sel. Cela va augmenter le feu digestif
  • Ne pas se forcer à manger si tu n’as pas faim ! Jeûner si besoin
  • Manges chaud et cuit des aliments léger et facile à digérer
  • Bois de l’eau chaude toute la journée

J’espère que ces conseils et cette vision de l’Ayurveda vont t’aider à mieux te comprendre et à plus t’écouter. Je reviendrai rapidement avec d’autres conseils axés directement sur les troubles comme la constipation, les ballonnements…

Prends soin de toi avec l’Ayurveda !

2 réflexions sur “Finis les problèmes digestifs avec l’Ayurveda ! Constipation, ballonnement, brûlure d’estomac…

  1. anne dit :

    Bonjour Super article. Mais pas facile de s’y retrouver pour ceux qui ont le côlon et les intestins irritables et qui doivent suivre un régime pauvre en FODMAPS afin d éviter d aller 10 fois par jour aux toilettes…

    Aimé par 1 personne

    • Vedavie Ayurveda dit :

      Merci Anne ! Cet article est générique en effet. Je vais réaliser des articles sur les troubles courants prochainement: constipation, ballonnements… L’Ayurveda a des conseils sur mesure pour les troubles des intestins irritables que l’on appelle Grahani en sanskrit. Des plantes et des protocoles existent pour aller mieux. Quand les troubles de cet ordre sont installés, il est préférable de consulter un praticien pour vous aider de manière holistique et vous conseiller les meilleurs plantes/alimentation/hygiène de vie adaptées à votre terrain. Je propose des bilans sur Paris, Vannes et par Skype si cela vous intéresse ! Passez une belle journée !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s